Rangez, videz, triez pour plus d’harmonie

Dernière mise à jour : 15 févr.

Le « home organising » c’est l’art de ranger. Ah bon, ranger c’est un art ? Oui, car le tri, la réorganisation d’un espace vital, c’est un pas de plus vers le bien-être. Et nous, le bien-être, on aime ça ! Alors, suivez les guides !



L’atelier « home organising »

Voilà une belle découverte faite à notre adresse favorite de coworking, à savoir le « Buro des possibles ». Comment ça, on ne vous a pas encore parlé de cet endroit ?! Rien que le nom nous colle parfaitement à la peau, isn’t it ? Niché dans le quartier St Michel de Bordeaux, le « buro des possibles » est à la fois un espace de coworking et un salon de thé. Dans ce lieu chaleureux à la déco soignée, on peut aussi bien se retrouver pour manger qu’assister à des ateliers.



Bye Bye Bazar : Emelyne nous aide à y voir plus clair

Le nom de son entreprise veut tout dire. Aujourd’hui c’est Emelyne, coach en home organising, qui est venue nous expliquer son métier et ses bienfaits….

Emelyne de « Bye Bye Bazar », vous aide à vous débarrasser des choses inutiles dans nos vies (on a dit des choses, on ne peut rien pour les gens inutiles dans vos vies) à organiser, ranger



Le home organising, qu’est-ce que c’est ?

Le « home organising » c’est l’art du désencombrement. Il ne s’agit ni de Feng Shui, ni de « home staging », ni de nettoyage ou récurage de printemps (vous pouvez ranger la Spontex !)

Pour tous ceux qui connaissent la célèbre auteure japonaise Marie KONDO et ses livres « La magie du rangement » ou « L’étonnant pouvoir du rangement », vous n’aurez aucun mal à comprendre de quoi il s’agit précisément. Pour les autres, ajoutez ces titres de livres à votre « liste d’objectifs 2019 ». Vous serez forcément conquis par cette méthode infaillible. C’est un vrai booster ! Cette technique vous incite à vous demander à propos de chaque objet s’il vous met en joie ou pas, auquel cas on peut décider ou non de le garder. Attention, ça déménage (elle était facile, oui, on vous l’accorde). Cette méthode est un peu radicale mais elle a le mérite de mettre en mouvement …



Désencombrez chez vous, désencombrez-vous

Désencombrer, trier, jeter, donner ! Tout mais pas ça !

Allez rentrons un peu dans votre intimité (bonjour c’est nous, on passe pour un café !) Chez vous c’est votre intimité. Votre espace vital est votre bulle, il est aménagé avec votre décoration, vos objets, vos souvenirs ( votre collection de boules à neige), bref votre vie. Mais, depuis combien de temps gardez-vous tout ça, et on insiste sur le « tout » ! De même, depuis combien de temps n’avez-vous pas trié votre penderie ? Votre dressing déborde et, tous les matins, vous usez de votre technique infaillible pour fermer la porte sur le bazar ! Le tri des papiers administratifs, on en parle ? À quand remonte votre dernière action de vendre ou donner des objets qui encombrent votre garage depuis plusieurs années ?



Le petit plus du « home organiser »

La mission du « home organiser » est d’aider les personnes à désencombrer leur habitation et leur garage en effectuant un gros travail de tri par le vide (éliminer tout ce qui est inutile, superflu, cassé … ) Pour cela elle utilise des méthodes de désencombrement testées et approuvées pour venir ensuite réaménager, vous aider à supprimer ou ajouter des espaces de rangement.

Voilà donc une aide qui peut servir à donner un coup de pouce pour amorcer un changement de vie, non ?



Les vertus du « home organising »

Coachs et psys sont formels : une maison organisée et rangée c’est le top pour se recentrer et mieux vivre dans le présent.

Les bénéfices :

  1. Un quotidien simplifié

  2. du temps libéré

  3. moins de stress

  4. moins de conflits …

  5. plus de créativité

  6. si on gagne en efficacité, on gagne également en sérénité.

Il est des périodes où l’on se demande pourquoi et comment on a pu accumuler autant d’objets chez soi !!! On s’est répété jour après jour « allez je vais garder au cas où ça pourrait servir… » (et à 70 ans, vous avez toujours le pot de votre cher cadet, qui, gageons-le, ne servira vraiment plus)

En résumé : ranger sa maison c’est aussi mettre de l’ordre dans sa vie.



Ranger pour y voir plus clair

Moi, Christelle j’ai ressenti ce besoin : me débarrasser de cette vie d’avant, me délester pour renaître. C’était un de mes objectifs principaux … et aussi pour tout vous dire parce que lorsque vous déménagez vers une maison deux fois plus petite ça ne rentre pas ! C ‘est également une bonne motivation !!!

Voilà donc plus de 6 mois que je suis en plein dedans : et c’est loin d’être simple. Mon coffre s’est transformé en zone temporaire de stockage en attente de décision de sacs à donner … et croyez-moi ce n’est pas terrible de se retrouver avec toutes les courses sur le siège avant passager qui virevoltent au moindre virage !!!

Celles qui sont parfaitement organisées au quotidien : méga respect, (on veut votre secret ) mais que celles qui en sont loin se rassurent : vous avez d’autres qualités !!! En réalité nous avons un profil qu il est intéressant de connaître :



Les différents profils de « bordéliques »

  1. Le collectionneur : aime vivre dans l’abondance, achète en grandes quantités, il est conservateur et trouve cela sécurisant.

  2. Le solitaire : vit seul et éloigné, se coupe volontairement des autres (sonnette en panne, rideaux tirés), il met une barrière matérielle entre lui et le reste du monde.

  3. L’angoissé : garde « au cas où ». Il doute, a peur de manquer, jeter l’angoisse (encore plus vrai avec les papiers).

  4. Le sentimental : ne fait pas de différence entre personne et objet, est attaché aux choses qui lui rappellent des souvenirs, vit étouffé par son passé matérialisé.

  5. Le récréatif : a besoin de trouver les choses amusantes, trouve le quotidien ennuyeux, aime le jeu et recherche le plaisir.

  6. L’hésitant : a de multiples centres d’intérêts, adore les nouveautés, ne termine rien ce qui engendre des frustrations.

  7. Le créatif : a besoin d’avoir plein de choses devant lui, convaincu que l’ordre est incompatible avec son mode de pensée, que ses idées germent du désordre.

  8. Le sous-pression : a besoin d’une « deadline » et de pression, pro de la dernière minute, n’anticipe pas, est souvent au pied du mur.

  9. Le perfectionniste : sa qualité = son défaut, a un niveau d’exigence inaccessible, ne délègue pas, a peur de l’échec, est rarement satisfait.

  10. Le procrastinateur : remet tout à plus tard, c’est pathologique, il est le champion des bonnes excuses et a souvent la flemme.

  11. Le maisonphobe : a pris en aversion le lieu où il habite pour diverses raisons (divorce, deuil…), l’évite, y met toute sa mauvaise volonté.

  12. L’enthousiaste : est généreux par nature, toujours d’accord, donne son temps aux autres, privilégie une maison « vivante ».

  13. Le travaillomane ou hyper-actif : adore être surchargé, se porte toujours volontaire, manque de temps pour lui.

Nous avons souvent plusieurs profils combinés, quel(s) est (sont) le(s) vôtre(s) ? Ils déterminent votre rapport à votre espace vital, votre « troisième peau ».



Que représentent nos domiciles ?

Pour le psychanalyste Alberto Eiguer, la maison est comme une troisième peau. La première étant la peau biologique, la deuxième le vêtement. Dans son livre « Votre maison vous révèle. Comment être bien chez soi », il explique que la façon dont on range est non seulement le reflet de notre personnalité, mais aussi de nos peurs et de nos conflits intérieurs. « Il y a une relation sentimentale qui s’affirme dans l’acte de ranger. En plaçant un vêtement dans son placard, on l’intègre à sa vie. Ranger, c’est donner un sens aux objets ».

En espérant vous avoir donné envie d’entamer un processus de rangement ou de vous avoir confirmé que trier, donner aux bonnes œuvres ou jeter c’est faire du bien à votre bien-être.

Les livres conseillés pour approfondir le sujet:

  1. Nagasi TASUNIN « l’art de jeter »

  2. Marie KONDO « La magie du rangement »

  3. Alberto EIGUER « Votre maison vous révèle »

0 vue0 commentaire